Image illustrant Comment perdre des utilisateurs avec un captcha

Comment perdre des utilisateurs avec un captcha

Captcha, derrière ce nom imprononçable se cache un champ qui vérifie votre "humanité". Champ que les développeurs web se plaisent à utiliser.
Je n’ai encore rien trouvé de pire pour perdre (l’engagement de) vos visiteurs.

Cet article est la deuxième étude de cas sur Le concours de Zoomit déjà bien mal loti.

Un captcha c’est inutile

Oui un captcha est absolument inutile :

  1. Il y a des programmes qui les résolvent facilement. Vous pouvez néanmoins augmenter leur complexité pour bloquer ces programmes ;
  2. Les indiens en ont fait une réelle économie et ne se cachent pas pour engager (pas cher) des personnes qui vont remplir vos captchas à longueur de journée ;
  3. Vous servez les objectifs plus obscurs de Google qui se sert de vos entrées pour digitaliser des bouquins ou pour identifier les numéros de maison sur Google Maps.

Ce dernier point étant une question de préférence, je ne l’aborderai pas.
Le premier point et son "augmenter la complexité" revient simplement à se tirer une balle dans le pied : si c’est plus compliqué pour les machines, ça l’est tout autant pour votre visiteur.
Le second point est tout simplement imparable, ce qui rend absolument inutile cette pseudo protection.

D’autres protections moins invasives existent cependant : la technique du pot de miel mais plein d’autres aussi.

Un captcha camouflé, c’est encore moins utile

Sur son récent concours (un screenshot est disponible), Zoomit veut se préparer aux dizaines d’attaques en demandant de remplir un captcha.

Le problème avec ce captcha (outre le fait de son existence) est qu’il est camouflé, pour ne pas dire tout à fait masqué. Pour tout vous dire ma réaction dans un premier temps a été de me demander "pourquoi ont-ils mis un reflet sous l’image du captcha" ? Ça vous a fait pareil ?
Pour moi, ce rectangle blanc n’indique pas que c’est un champ à remplir : il manque des bordures et un label en regard de ce champ.

Continuons la plongée


On peut encore faire pire et ignorer les marges intérieures qui servent à aérer la saisie de l’utilisateur mais surtout lui faciliter la lecture.
Lecture qui pour le coup est rendue impossible avec une police en jaune sur rose, attention ça vibre et je ne parle même pas du contraste trop faible (vérifié sur Snook.ca).
Ou bien simuler un label au moyen d’un <tr>/<tr> et ne même pas fournir de support pour le clic sur ce "pseudo-label".
Ou bien... ou bien... gérer les erreurs comme une grenouille à plumes.

Gestion des erreurs

Je ne sais même pas si je dois parler de ce point car une image est tellement plus parlante.

Il m’est alors impossible d’identifier les champs sur lesquels j’ai fait une erreur, dans un premier temps j’ai pensé que le cadre jaune autour du captcha servait précisément à ça mais il s’avère que non.

Une version mobile ? A quoi ça sert ?

A faire "tendance" mais surtout à ce que plus de la moitié de vos visiteurs puisse accéder à votre site.

Et clairement ce n’est pas dans ce domaine que vous excellez à en juger par cette capture d’écran sur un iPhone 4 (voir à taille réelle). Qui a dit petit ?

Cher Zoomit, améliorez vos prochains projets web

  • Ne laissez pas d’erreurs 404 sur vos pages d’index : c’est pas joli ;
  • Vérifiez que chaque élément appelé dans votre html/css existe : utiliser une connexion http pour se retrouver avec un 404 vous fait perdre des ressources serveur et du temps à vos visiteurs ;
  • N’utilisez pas de déclarations de style "inline" ;
  • La mise en page par tableaux c’est has been ;
  • Lisez cet article sur l’affordance de vos boutons ;
  • Gardez en tête que payer cher ne rime pas avec qualité ;
  • Engagez de vraies agences de conception web.