Image illustrant Déployer automatiquement son site sur un FTP via GIT avec FTPloy

Déployer automatiquement son site sur un FTP via GIT avec FTPloy

Comme promis, voici une façon plus rapide d’automatiser le processus de déploiement automatique de votre code à chaque push GitHub ou BitBucket en passant par le service gratuit FTPloy (c’est encore Stephen Radford qui est derrière ça).

#Avant toute chose

Les prérequis sont assez similaires à la version « deploy.php ». Assurez-vous d’avoir :

  • GIT installé sur votre machine ;
  • Un compte et un repository chez BitBucket ;
  • Vos identifiants FTP pour votre serveur PHP.

#Créez un compte sur FTPloy

Jusque là, rien de compliqué, je vous laisse faire !

#Identifiez-vous sur votre compte GitHub / BitBucket

Vous devez lier l’utilisateur FTPloy avec l’un des deux choix actuellement possibles. Vous vous souvenez de vos identifiants ? Bien, allez-y et hop, à l’étape suivante !

#Sélectionnez un projet GitHub ou BitBucket

Maintenant que votre compte est lié avec un des deux système de version en ligne, FTPloy vous propose d’ajouter un projet. C’est gentil de sa part !
Si il ne vous le propose pas, allez-y via « New project »

Sélectionnez le repository sur lequel vous voulez travailler et donnez un nom à votre projet. Pour ne pas être perdu, je l’ai nommé de la même façon que celui sur BitBucket.

#Insérez vos identifiants FTP

Remplissez dans la zone juste en-dessous, vos identifiants FTP, le répertoire dans lequel vous voulez déployer (pensez à bien mettre « www » comme répertoire racine) et testez la connexion.

Bien ! Tout fonctionne ? Vous n’avez plus qu’à enregistrer tout le projet et coder la prochaine fonctionnalité-qui-va-faire-de-vous-le-prochain-zuckerberg.

#Faites votre push comme d’habitude

Et c’est là que FTPloy est magique : il s’occupe de tout pour vous : il récupère la version sur GitHub / BitBucket et se charge de la déposer là où vous lui avez demandé. Et, cerise sur le gâteau, il vous donne un joli log accessible sur votre compte.

#Profitez de la vie !

Et occupez-vous des chose qui ont de l’impact sur la qualité de votre site web plutôt que de passer du temps à vous débattre avec les outils —certes fort utiles— qui vous font oublier le réel objectif de votre travail : le plaisir des visiteurs.